EcoGest Moteur Décalaminage et Dépollution Moteurs à l'Hydrogène - Distributeur agréé MECACLEAN auprès des Professionnels

DECALAMINAGE MOTEURS DE BATEAUX

capture-decran-2019-07-06-13-00-00

ECOGEST MOTEUR entretien vos moteurs de bateaux en les décalaminant avec son procédé Hydrogène MECACLEAN 

La problématique d’un moteur de bateau ou de péniche reste la Vanne EGR.

La vanne EGR n'est qu'un élément du système EGR – Exhaust Gaz Re-circulation, inventé aux États Unis dans les années 1970 pour réduire les sorties d'émissions de NOx en redirigeant une partie des gaz d'échappements produits dans l'admission. Ce système est généralisé depuis les années 2000 en Europe pour les moteurs Diesel et cherche à diminuer la température de combustion et à limiter la présence d'oxygène pour réduire la formation de NOx. Mais nul système n'étant parfait, l'EGR à l'inconvénient d'augmenter la formation de particules. Pour à la fois réduire la formation de NOx et contenir celle des particules, la masse gazeuse produite par la combustion est donc recirculée pour être globalement refroidie avant sa sortie à l'échappement. L'ensemble des éléments mécaniques de l'EGR comporte un échangeur thermique de refroidissement des gaz produits et de cette fameuse vanne, dite EGR, qui règle le débit gazeux vers le collecteur d'échappement, pilotée par un calculateur de contrôle.

Cette vanne EGR reçoit donc en permanence une masse plus ou moins importante de gaz polluants de toutes sortes ainsi que des particules. Très logiquement, la vanne EGR va s'encrasser par des dépôts de suies, jusqu'à la formation de calamine. L'ouverture de la vanne EGR va se réduire d'autant, et les conséquences mécaniques ne tarderont pas : perte de puissance moteur, dégradation du rendement moteur, défauts d'accélération, ratés du moteur, fumées plus importantes. Tous ces problèmes sont trop souvent récurrents.

Toujours la même problématique : pour réduire la pollution de nos moteurs, on invente de nouveaux systèmes, mais ceux-ci sont imparfaits et entraînent des problèmes autres.

Il en est de même pour la vanne EGR que pour le FAP filtre à particules en définitive : ils réduisent pour notre santé et l'environnement certains rejets polluants, mais en retenant une partie des matières polluantes, ils s'encrassent trop vite et causent certains problèmes techniques qui n'existaient pas auparavant. Les particules émises par des moteurs équipés EGR sont, selon l'ADEME, de taille sensiblement plus importantes, et seraient plus toxiques en particulier par une teneur plus importante de HAP Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques.

Il existe une solution très simple et très économique pour éviter cela ou du moins retarder le problème : Réaliser un décalaminage à l’hydrogène de façon périodique. Nous vous conseillons de procéder au décrassage de votre moteur au moins une fois par an.

L'idée générale de base est toujours la même selon nous : c'est à la base qu'il faut agir au lieu d'essayer de réparer les conséquences. Et la base de votre moteur finalement, quel qu'il soit, c'est bien le carburant qui va le faire fonctionner. Toute solution pour que ce carburant soit meilleur est une bonne solution.

Le principe de fonctionnement est simple et repose sur une technologie qui consiste à créer un gaz à base d'hydrogène que l'on fait respirer au moteur. Les résultats permettent d'obtenir un moteur moins bruyant, aux montées en régime sont plus franches.

Un moteur décalaminé élimine les fumées noires, réduit la pollution du moteur d’environ 90% et vous fera économiser jusqu’à 15% de sa consommation de carburant.

ECOGEST MOTEUR lance la commercialisation du MecaClean, une station mobile de décalaminage. Objectif ? Mieux faire respirer son moteur, mais aussi baisser son niveau sonore, supprimer les fumées et les odeurs d'échappement. Bref, que du bon pour la mécanique. Nous avons vérifié in situ l'efficacité de cette machine. Reportage…

Le MécaClean fonctionne également très bien sur les turbos. En revanche, inutile d'espérer retrouver un moteur neuf si celui-ci est hors d'usage ou en phase finale. En fait, le MécaClean évite la dépose des culasses et l'opération de dépose des culasses – souvent longue, fastidieuse et donc coûteuse. D'où l'intérêt de procéder à cette opération avec le MecaClean de manière préventive, tous les deux ou trois ans. De plus, il faut savoir que le dépôt de calamine sera plus rapide si le moteur tourne à régime constant, un travers généralement observé sur les voiliers, rarement sur les bateaux à moteur.

Deux modèles au choix

Les stations MecaClean et MecaClean Compact pèsent respectivement 52 et 46 kilos. La première est destinée à être utilisée intensément ; elle est capable de travailler sans répit 8 heures d'affilées. La version compacte se destine à un usage plus ponctuel et sa durée de travail sans répit est de 4 heures. Elle fonctionne sur le 12 V, via la batterie du véhicule en cours de traitement. Un kit d'alimentation 220 V et son jeu de connecteurs sont disponibles en option (516 €). Elles sont constituées d'une caisse acier et de deux bacs de rétention étanches intégrés (Décanteurs). Elles sont garanties cinq ans  Ces deux modèles sont évidemment destinés en priorité aux mécaniciens, aux concessionnaires et autres chantiers navals. Comptez respectivement 9 000 € TTC pour la Mecaclean 12VDC et 8 280 € pour la version Compact.

www.mecaclean.fr

Appeler ECOGESTMOTEUR